Friday, February 03, 2006

Resto - L'Ourcine



De retour à L'Ourcine un an plus tard après la découverte de ce super bistrot parisien. Dans le fameux Guide du Fooding, L'Ourcine n'a pas réussi à se classer dans la top catégorie (je sors mon français) Trop Bon, se retrouvant dans la catégorie Bistrot. Selon le guide : "Que manque-t-il à ce rejeton de la famille bistronomique pour basculer dans le chapitre Trop Bon ? De la conviction, parbleu !" Voilà, pour nous, lors de nos deux visites, la conviction était au rendez-vous, rien de décevant et donc à mon avis c'était trop bon lors de notre dernière visite.



Ce petit endroit se trouve dans le 14e arrondissement, un peu en retrait du centre, mais l'endroit est sympathique et chaleureux. L'équipe en salle est très professionnelle et serviable, il y a même un léger sentiment de faire partie d'une grande famille. La carte nous est présentée à la table sur une petite ardoise alors que deux verres de champagne léger et fruité provenant d'un producteur fermier sont versés pour nous détendre.



Le choix est difficile puisque les choix sont tous alléchants, mais nous optons pour un équilibre entre l'aérien et le riche. Mais avant tout, une mise en bouche vient nous titiller le palet en guise de départ, une mousse de champignon servi dans un verre à shooter. Superbe façon d'ouvrir le repas en nous laissant un goût de champignon en bouche.



En entrée, nous sommes dans le monde des poulpes. Martin a une salade de calmar avec une mousse aux herbes.



Moi c'est une soupe à la pieuvre, très mousseuse. Les deux entrées sont savoureuses et légères, cela nous va à merveille alors que nous terminons tranquillement ce merveilleux champagne.



Alors, les choses sérieuses, avant tout le vin, qui est un Saint-Épine, un super vin de table fermier qui va dans la famille des Côtes du Rhône. Ce vin hyper savoureux, riche et généreux nous excite et prépare l'arrivé des plats de résistances.



Pour Martin, c'est une pièce de porc savoureuse avec une ratatouille et une sauce incroyable.



Pour ma part, j'y vais avec la suggestion du chef, c'est-à-dire le pigeon farcit au foie gras. Je suis loin d'être déçu, le pigeon (que je mange pour la première fois) est une viande très goûteuse un peu comme le canard et le foie gras qui se mêle à tout ça ... j'en ai encore des rêves. Évidemment ces plats solides se mariaient très bien avec notre vin.



Pour le dessert, le chef nous a concocté un trio au chocolat. Premièrement, un pot de crème (excellent), une quenelle de crème glacée maison servir avec une tuile et une sauce à la mandarine ... et en dernier un genre de brownie fantastique.



Ouf ! Cette visite s'est mesurée à notre visite de l'an dernier. Bref, si vous êtes à Paris et désirez vivre une soirée culinaire mémorable sans vider vos poches (formule 30 euro par personne), l'Ourcine est un arrêt plus que recommandable, qu'importe l'opinion du guide :)

3 Comments:

Anonymous Mathieu de Loft Story said...

Moi j'ai une question: est-ce que tout ça coûtait seulement 30 Euro par personne? Avec ou sans le vin?

1:10 PM  
Blogger Pudding Chômeur said...

C'était sans vin, par personne, mais pour la France ce sont de très bons prix et le vin, pour 15 euro vous avez une bouteille qui coûterait 50$ canadiens à Montréal.

6:31 AM  
Anonymous Anonymous said...

J'ai l'eau a la bouche et je de la difficulte a me concentrer...

andre qui bave

11:16 AM  

Post a Comment

<< Home