Monday, April 24, 2006

Resto - Toast

Une semaine à Québec pour le Salon du livre, on a profité de l'occasion pour visiter quelque fois le Cloché Penché et découvrir un nouveau resto, le Toast!

Ce restaurant avait reçu des bonnes critiques et nous étions enthousiastes avant de s'y rendre. Ce restaurant est affilié à un hôtel près du fleuve. Le lieu est tape-à-l'oeil, très design, presque dans le mauvais sens du mot. L'éclairage est trop tamisé, presque caverneux. Le lieu est très petit, environ une quinzaine de tables. Le service est courtois, mais manque d'enthousiasme et ne donne pas le goût de déguster les plats du menu.

Le Toast s'inscrit dans une mode qui disparaît tranquillement, une approche "fusion" où les mélanges sont parfois boiteux et les présentations spectaculaires pour rien.

La carte des vins est aussi triste à consulter, un choix ordinaire de vins avec des prix trop élevé. Nous nous rabattons sur un vin californien correct sans plus.



Nous avons en guise de mise en bouche, un thon poêlé dans le jus de foie gras avec une salade de pomme à la vinaigrette à la moutarde de Maux. Le poisson est très bon, mais la salade est un peu trop "travaillée" ... dommage.



En entrée, un carpaccio de boeuf présenté de façon traditionnelle, mais une surprise se trouve sous la viande, une sauce piquante, une façon astucieuse de déstabiliser le client. Cependant, le plat est assez fade, malgré la sauce surprise. Une légère déception.



Le plat principal est pour moi la plus grande erreur, ce plat est fortement à décommander.



Une casserole de canard avec dans une autre assiette sur le côté (?) des tranches de magret sur un lit de maïs et de champignons (!?!) ...



C'est déconcertant, le canard qui n'est pas mauvais ne se marie avec rien, il y a bien un "onion ring" maison qui est sympathique, mais ce plat est une triste catastrophe culinaire. Mes comparses ont eu plus de chances, le plat végétarien était assez savoureux, quoique très lourd et le thon en croûte de sésame, était très bon.

Après toutes ces déceptions, nous avions hâte de sortir du restaurant qui nous a servi une sélection de musique "lounge" insipide et nous avons donc sauté le dessert.

Le Toast!, à mon avis à éviter.

1 Comments:

Anonymous Frank the Tank said...

Hey, c'est rare que tes critiques sont aussi virulentes. J'en prends bonne note, au cas où je me retrouverais à Québec avec une fringale.

5:31 AM  

Post a Comment

<< Home