Wednesday, February 22, 2006

Gourmet Magazine - spécial Montréal



La dernière édition du magazine américain Gourmet vient d'arriver en kiosque et surprise, c'est un numéro entièrement consacré à Montréal, ses restaurants, sa bouffe et ses habitants.

Je viens de terminer la lecture de ce numéro, c'est extrêmement bien fait, le guide qui présente plusieurs endroits, quartiers est très bien fait assez complet. C'est toujours intrigant de redécouvrir sa ville à travers les yeux extérieurs et vous savez quoi, après lu ce magazine, je suis encore plus fier d'y vivre.

Il y a évidemment une entrevue sur Martin Picard, l'homme derrière le Pied de cochon, mais on y parle aussi de plusieurs restaurants : Les Chèvres, le Toqué, Raza, Jun I, mais aussi beaucoup sur les petits endroits, les trésors multiculturels. On y apprend que nos bagels sont bien meilleurs que ceux de NY (on le savait déjà), que le pain du Fromentier serait probablement le meilleur pain en Amérique du nord, que nos fromages sont divins, bref que nous sommes choyés d'avoir accès à toutes ces richesses à un jet de pierre de la maison.

J'y apprend aussi beaucoup à propos de plusieurs petits endroits que je ne connais même pas : le restaurant Mahli (nous allons le découvrir sous peu), Marven's restaurant, Cocoa Locale, Supermercado Andes, Chez Nourri, ... des petits trésors à découvrir prochainement.

Il y a aussi plusieurs recettes : le pudding chômeur évidemment (la recette du Pied de cochon), cretons, poutines (était-ce vraiment nécessaire ?) et une recette du pâté chinois de Martin Picard ... à faire prochainement (une version décadente à souhait).

Courrez vous procurer ce numéro, bien écrit où l'on discute évidemment des deux sollitudes beaucoup, du multiculturalisme de notre ville, de notre terroir et, ce qu'il faut retenir le plus, c'est en couverture, que Montréal est "affordable".

13 Comments:

Anonymous isa said...

vive montréal!!! hélène! qu'est-ce que tu fais à Charlottetown??!!!

5:25 PM  
Anonymous Le Calembour masqué said...

Pis qu'est-ce que l'autre fait au Mexique?

6:04 PM  
Anonymous Anonymous said...

on se calme, c'est pas la fin du monde!! en plus, si j'habitais a montreal je peserais 200lb!!


helenexx

6:50 AM  
Anonymous Frank Arse said...

Une chose est sûre, à Charlottetown ils ont des produits frais, notamment des fruits de mer et des pommes de terre. Ici, même si les restaurants sont nickels, la bouffe est toujours un petit peu moins fraîche à cause des délais de livraison. Et plus on dézone des terres agricoles pour aménager des banlieues style Laval, plus on augmente notre dépendance aux marchés extérieurs pour l'approvisionnement des biens alimentaires. Par conséquent, notre bouffe est moins fraîche, plus chère et anti-kyoto à cause de la pollution créée par le transport.

9:49 AM  
Anonymous isa said...

bon point Frank. Que diriez-vous d'un compromis alors... Kamouraska? à mi-chemin entre charlottetown et montréal! de l'anguille fraîche à tous les jours! pensez-y!...

11:59 AM  
Anonymous solange rabatel said...

Qu'est-ce "affordable" ?

3:44 AM  
Blogger Pudding Chômeur said...

Affordable veut dire abordable. Le magazine veut sans équivoque attirer les américains à Montréal et l'argument des coûts peu élevés reste l'argument le plus porteur chez nos voisins américains.

5:14 AM  
Anonymous Anonymous said...

francois, tu as tout comprit. pour Kamouraska, on s'en reparle dans quelques annees!

helenexx

6:48 AM  
Anonymous solange rabatel said...

Je sais mainenant ce qu'est affordable, merci, mais "l'affordabilité" ne va t-elle pas faire monter les prix d'une façon incroyable à Montréal ? Alors, que nous restera t-il de cette vie douce que nous recherchons dans cette belle ville ? J'espère bien y revenir avant la fin de l'année, si le prix des billets d'avion restent affordable

5:09 AM  
Anonymous Anonymous said...

une heure plus tard dans les maritimes, je suis allee a la librairie aujourd'hui mais c'est encore le gourmet de fevrier qui est sur les etageres!!!

helenexx

8:57 AM  
Anonymous Anonymous said...

ça donne envie de leur dire "CHUT!"

12:51 PM  
Anonymous Anonymous said...

ca y est, gourmet est arrive a charlottetown!! c'est une super critique. ils ont meme reussi a ecrire Bílý Kun, avec tous les accents, que meme moi j'ai pas.

a plusxx
tati-helene

6:51 PM  
Blogger bersen said...

Faites-vous en pas, le mexicain s'en vient vérifier tout ça dans moins de deux semaines...

6:47 PM  

Post a Comment

<< Home