Tuesday, March 21, 2006

Resto - Deux singes de Montarvie



Hey oui, le jour 5 (vendredi dernier) pas de bouffe à la maison, nous sommes allés visiter un nouveau restaurant qui commence à faire parler de lui : Deux singes de Montarvie sur la rue St-Viateur.

Un excellent resto à l'approche bistro avec des prix plus que raisonnable pour la qualité des plats. Nous avons mangé au comptoir qui fait face à la cuisine qui est ouverte. Nous avons pu discuter avec l'équipe en cuisine, ça m'a rappelé le Jamie's Wine Bar à Toronto (voir un des premiers post sur ce blog). L'atmosphère était très chaleureuse, le service cordial et le décor des plus inspirants.



Donc un menu alléchant où nous nous sommes laissé tenter par la grande variété et l'occasion de goûter des plats à base de fruits de mer différents.



En entrée, j'ai pour ma part dégusté un Crab Cake (galette de crabe) aux saveurs des caraïbes. C'était excellent, léger et frais comme plat qui jouait avec les contradictions chaud/froid.



Ma copine s'est laissé séduire par une valeur sûre, la terrine de foie gras accompagné d'un pain brioche aux épices et d'un chutney aux fruits exotiques (kumquats). J'ai eu la chance de goûter cette entrée, certes classique, mais toujours aussi décadente.



En plat principal, j'ai été un peu déçu du choix de ma copine lors de la commande, mais lorsque sa bavette marinée est arrivé devant nous, j'ai tout de suite été conquis. J'ai attendu aujourd'hui pour écrire cette critique, puisque ce midi, j'y suis retourné pour moi-même savourer cette bavette et j'affirme sans retenue que c'est la meilleure bavette à Montréal, fondante, juteuse et extrêmement goûteuse.



De mon côté, j'ai poursuivi mon exploration dans les fruits de mer et j'ai adoré le boudin de homard servi avec des St-Jacques et une réduction de homard en guise de sauce. Le tout était incroyablement bon, le homard en boudin (c'est en fait la chair de homard servie en saucisse) était succulent et la sauce divine.



Après ces deux services impeccables, nous avions de grandes attentes pour les desserts et nous n'avons pas été déçu. Ma copine a continué dans la tangente classique en choisissant le fondant au chocolat qui était ici très réussi, un des meilleurs que j'ai mangé. Pour ma part, j'ai poursuivi dans l'exotisme avec le pot de crème à la vanille et le même chutney que l'entrée de foie gras. Très bon, léger et rafraîchissant.

Cette adresse est un must, surtout que la facture était très raisonnable pour le repas complet et une bouteille de vin. J'en fais une adresse régulière dans mon circuit. Je me promets d'y retourner régulièrement, surtout pour dîner et il faudrait bien goûter à la spécialité de la maison : les mille-feuilles, mais je me garde cela pour une prochaine fois.

3 Comments:

Anonymous Frank Arse said...

Wow! C'est vrai que ça fait bistrot comme restaurant. On a dont de la chance d'avoir un paquet de bon resto du genre à Montréal.

9:20 AM  
Anonymous Anonymous said...

oui c'est ca, on connait la chanson...
vive montreal!

ton assiette fred avait l'air pas mal, saussice de homard avec noix de st-jacques, sounds good to me.

un petit detail, la reduction de balsamique dans toutes les assiettes, c'est OUT! quoique c'est pas encore arrive a l'ile... c'est toujours un peu plus tard dans les maritimes.

helenexx

6:06 AM  
Anonymous slep said...

La saucisse de homard, wow un régal,
les ravioli de canard, très bon, les pétoncles, très bien surtout le petit granité qui les accompagne, par contre on aurait apprécié trois pétoncles, plutôt que deux!
le mille feuille, lentille, coco,, chèvre, intéressant, mais manquais de liant, le vin très bien! (vin de pays, du languedoc)
conclusion, beau, bon, mais un peu froid comme endroit, très tendance!

9:53 AM  

Post a Comment

<< Home